accueil:sommaire  Définition de la houle Ondes longues et ondes courtes Les tsunamis Naissance et croissance de la houle Diaporama Livre d'or

Document sans nom
IV Naissance et croissance de la houle

 

1_naissance de la houle

La principale source de formation de la houle est le vent. Lorsque le vent souffle, il frotte sur la surface de la mer générant des trains d'onde se déplaçant à la surface de l'eau, autrement dit de petites vaguelettes. La présence de ces petites vaguelettes à la surface de l'eau modifie alors le vent proche de la surface et cette modification entraîne une amplification du phénomène de formation des ondes. A une échelle plus globale, la taille de la houle formée à l'issus du phénomène de formation de la houle dépend de:

*      la force du vent

*      la durée d'action du vent

*      la distance sur laquelle le vent peut souffler sans rencontrer d'obstacles, plus couramment appelé le fetch.

 

 

 

Ainsi un vent de 81 Km/h qui souffle pendant 20 heures sur un fetch de 250 Km  peut produire une houle de 10 mètres de hauteur et de période 11 secondes. On a ainsi établit qu'un vent de force 7 (30 nuds) soufflant sur un fetch de 300 milles nautiques (environ 550 Km) formait de la houle dans le rapport ci-dessous :

Durée du vent

Amplitude de la houle

3 heures

6 heures

12 heures

20 heures

24heures

1 mètre

2 mètres

4 mètres

8 mètres

10 mètres

On peut remarquer que la durée pendant laquelle le vent souffle a une grande importance sur la taille de la houle.

Toujours avec un vent de force 7, on obtient le tableau suivant :

Fetch

Amplitude de la houle

32 Km

160 Km

483 Km

1 mètre

5 mètres

10 mètres

 

On peut remarquer que le fetch est étroitement lié avec l'amplitude de la houle. Ainsi plus la zone de fetch est importante plus l'amplitude de la houle est grande. Ainsi on comprend pourquoi en méditerranée, où on ne peut avoir une zone fetch importante, les vagues sont moins conséquentes que celles qui déferlent au niveau de l'archipel d'Hawaï  situé en plein pacifique et recevant des houles atteignant parfois les 20 mètres.

2_Propagation et évolution de la houle 

 

En l'absence de courant et là ou la mer est assez profonde (plus de 300 mètres) les vagues se propagent en « ligne droite ». Cependant on ne sait pas vraiment encore l'effet d'un vent contraire sur la houle. On ne connaît pas non plus l'effet sur la croissance des vagues par la présence de houle.

La figure ci-dessous montre les trajectoires (encore appelées « rayons » suivies jour après jour (à chaque jour correspond une couleur ) par la houle (ici de période T=14 secondes)

 

3_les vagues du large de l'océan au bord de mer

      Au large, les vagues ne subissent aucune perturbation par le fond de l'océan lorsque la valeur de la profondeur est supérieure à la moitié de la longueur d'onde (exemple: un fond de 80m pour une houle de 150m).On considère alors que l'on est en eau profonde.

Par contre à l'approche de la côte, les vagues sont ralenties et leur longueur d'onde diminue. Influencée par un  phénomène de réfraction, leurs crêtes épousent les courbes de niveau pour venir se briser parallèlement au rivage. Lorsque les trains de houle rencontrent une île, la diffraction les déforment, cependant ils se reconstituent derrière l'obstacle de manière désordonnée. De plus, un train de houle peut être renvoyé par la réflexion, c'est à dire qu'il peut être dévié par une baie ouverte sur le large.

 

Lorsque la houle se rapproche des côtes, sa longueur d'onde diminue mais sa période reste constante, et donc leur vitesse c baisse et les lignes de crêtes se resserrent. Ce processus entraîne le déferlement de la vague sur le rivage.

Une vague, même de grande taille, étant plus longue que haute, a une cambrure limite qui est de 1/7 (Par exemple une vague d'un mètre séparée par une longueur d'onde de 7 mètres d'une seconde vague, se met a déferler). Lorsque la hauteur augmente (au large si le vent souffle fort, ou près des terres sur des hauts-fonds), l'escarpement s'accroît encore et la vague déferle. Qu'elle soit faible (mouton) ou forte ( rouleau), avec cette déferlante le déplacement de l'eau n'est plus seulement orbital mais horizontal, dans la partie supérieur de la vague(lèvre)à commencer par la crête où se forme l'écume et les embruns.


accueil: somaire  Définition de la houle Ondes longues et ondes courtes Les tsunamis Naissance et croissance de la houle Diaporama Livre d'or